Anderlecht dément les allégations de l’Union : « N’a rien à voir avec la loi de 78 » | Jupiler Pro League


Le derby bruxellois entre Anderlecht et Union sera encore plus tendu la saison prochaine. Felice Mazzu a opté pour une nouvelle aventure à Anderlecht, mais selon Union cela ne s’est pas tout à fait déroulé.

« Felice Mazzu nous a informés qu’il résilie son contrat avec l’Union par la loi du 3 juillet 1978 », a indiqué le club. « Nous sommes déconcertés et pensons à une action en justice. »

Mais de l’autre côté de Bruxelles, un son bien différent retentit immédiatement. Le RSCA a consulté Union de manière constructive ces derniers jours au sujet d’une indemnité de transfert plus qu’équitable, mais n’a pas été en mesure de parvenir à un accord pour le moment.

« Dans l’attente d’un tel accord, Felice Mazzu, comme tout employé régulier, a donné son congé, rien de plus, rien de moins. Cela n’a absolument rien à voir avec un joueur utilisant la loi de 78 pour quitter son club sans indemnité de transfert. « 

« Le RSCA et Felice Mazzu regrettent que Union porte cette négociation sur le forum public, mais restent disposés à parvenir à un accord mutuel. »