Carl Hoefkens après « meilleure performance de la saison » : « Jamais douté de moi en interne » | Jupiler Pro League


Sur le terrain de Louvain, le Club de Bruges a signé une victoire satisfaisante après un début de compétition mitigé. Le champion national a dissipé ses doutes et revient à Bruges avec « un bon feeling ». « Nous avons montré que nous pouvions gérer la pression », déclare Hans Vanaken.

« C’est peut-être la meilleure performance de la saison », soupire de soulagement Hans Vanaken. « Nous devons intensifier cela. »

Le meneur de jeu du Club Bruges voit le travail d’entraînement récompensé face à l’OHL. « Parfois, il n’est pas possible de jouer avec un pressing haut, mais Louvain a pris beaucoup de risques dans la préparation. Nous n’avons eu besoin que de 1 ou 2 moments pour marquer. C’est bien que les choses que nous essayons à l’entraînement fonctionnent maintenant aussi pendant le match. « 

Et donc la pression diminue sur le champion national. « Si le Club ne gagne pas deux matches, l’équipe sera immédiatement critiquée. En tant que joueur, vous devez être capable de gérer cela. Nous l’avons montré aujourd’hui, afin que nous puissions rentrer chez nous avec un bon sentiment. »

Le gardien choisit le bon angle, donc c’est dommage pour moi.

Hans Vanaken

Même deux pénalités manquées ne peuvent pas gâcher le bon feeling de Vanaken.

« A chaque fois que je tire un penalty, je choisis à l’avance dans quel corner je vais le tirer », répond-il froidement. « Le gardien choisit le bon angle, donc c’est dommage pour moi. »

« Peut-être que j’ai donné un peu trop de coups de pied sur sa taille et pas assez dans le coin. Je vais devoir revoir ça. » Pourtant, Vanaken ne s’inquiète pas de son rôle de tireur de penalty : « J’ai aussi marqué beaucoup de penaltys à des moments plus importants. »

Carl Hoefkens a vu beaucoup de bonnes choses au Club.

Hoefkens : « Satisfait du caractère que les joueurs ont montré »

« Pour le moment, je suis incroyablement satisfait de ce que les garçons apportent », Carl Hoefkens exprime également son soulagement.

« Je ne suis jamais nerveux et je ne douterai jamais de mon cœur, car je travaille avec eux tous les jours. Je vois aussi qu’ils veulent participer à l’histoire que nous écrivons à l’entraînement, avec un pressing haut. »

« En tant qu’entraîneur, c’est une aubaine dont je n’ai jamais douté en interne », confie le T1, qui note depuis quelques temps de bons points avec son équipe. « Nous avons pu suivre les choses qui étaient bonnes contre Zulte Waregem et Genk aujourd’hui. »

« Ce dont je suis également satisfait, c’est du caractère que nous avons montré. Les joueurs sont allés à 100% pour le troisième but en seconde période. Le seul dommage est l’échec de Skov Olsen. »