Extra Time : « Sous quel rocher Philip Zinckernagel a-t-il rampé ? » | Prolongation


« C’est en tout cas un bon match de référence », pense Gert Verheyen. « Gagner à domicile contre le Club de Bruges après trois victoires face à des équipes moins importantes. Et c’était aussi « boîte pleine » dans le stade, ce qui n’avait pas été le cas depuis longtemps. Il y a de nouveau de la vie et c’est aussi le mérite de Ronny Deïla. »

« Les joueurs retrouvent confiance et enthousiasme. » Mais l’enthousiasme seul ne suffit pas, la qualité est également requise. Et cela a été pris en charge par un certain Philip Zinckernagel, entre autres.

Filip Joos a envoyé de Madrid: « De quel rocher ce Zinckernagel a-t-il rampé? ».

Joos: « J’ai été choqué de voir à quel point il était génial dans ce match et sa technique. Ce Cafaro qu’ils avaient l’année dernière pouvait aussi jouer un bon football, mais je pensais qu’il était trop plat, mais il était wow. »

Verheyen : « Il va beaucoup mieux. Ses deux buts parlent d’eux-mêmes, avec les deux pieds. Et c’est surtout aussi le contrôle de son corps et du ballon. C’est la pièce de qualité dont le Standard avait aussi besoin parce qu’elle n’était pas là juste la mentalité. C’est une piqûre. »

Qu’est-ce que Zinckernagel a fait à part marquer ? « C’est un attaquant qui n’est pas vraiment là. C’est en fait un milieu de terrain offensif, il a beaucoup joué de côté dans ses clubs précédents. Il sent où il doit être. Il aime toucher le ballon et court intelligemment. Un attaquant intelligent qui sait dans quoi il s’embarque et voit ce qui se passe autour de lui. »

« Il n’a rien fait de mal hier. Tout était bien.

Joos : « C’est aussi quelqu’un qui ne sait pas encore que le Club de Bruges est une équipe au top, que Mignolet prend normalement tout. Il joue sans bagage. »

Le fan de Fulham, Aster, avait des devoirs pour vous. « Il a des références. Il a été promu en Premier League avec Forest l’année dernière. Et il marque souvent de très beaux buts, mais contre Fulham, il a marqué une fois le plus gros « but knossel » de tous les temps. Regardez ça. »