Faire confiance au processus ? Vincent Kompany parle de « période de transition » à Burnley lors de la 1ère conférence de presse | Le Championnat


Vincent Kompany est apparu détendu aujourd’hui lors de sa première conférence de presse en tant qu’entraîneur-chef de Burnley. Avec un large sourire, mais sans grandes déclarations, il a parlé des plans futurs de la toute nouvelle relégation de Premier League.

Un discours qui ressemblait étrangement à une nouvelle histoire de « faire confiance au processus ».

« Bien sûr, il y a encore beaucoup de points d’interrogation autour du début de saison », Vincent Kompany a ouvert la conférence de presse. « Si vous êtes relégué en tant que club, vous perdez simplement quelque chose à quoi vous raccrocher. »

« Nous avons également vu partir de bons joueurs. Nous allons essayer de revenir en Premier League dès que possible, mais si cela ne fonctionne pas, ce n’est pas un drame. »

« Maintenant, nous sommes principalement dans une période de transition, où nous devons développer des joueurs et donc forger une « nouvelle » équipe. Ce ne sera pas facile – comme souvent dans le monde du football – de garder tout le monde calme pendant la trajectoire. »

« Maar ik heb tijd gekregen van de club, dan moet onze ambitie wel haalbaar zijn. Zo ben ik zeer blij dat ik een contract van een vijftal jaar heb gekregen. Ik ben hier dan ook om te blijven en klaar om elk scenario te lijf te aller. »

Kompany troque donc le projet d’Anderlecht contre le projet de Burnley. Un choix conscient. « Je n’ai pas eu à quitter Anderlecht et j’ai eu toute une gamme d’offres. Burnley et ses projets d’avenir m’ont convaincu. »