Fumée blanche à propos de la nouvelle formule de compétition en 1A : 16 équipes, jusqu’à 3 abatteurs, la réduction de moitié reste | Jupiler Pro League


La Pro League a approuvé le nouveau format de compétition pour la saison 2023-2024 lors de l’Assemblée générale. Cela semble très similaire au système actuel, bien que 1A soit réduit de 18 à 16 équipes.

La formule de compétition dans le football professionnel belge a longtemps été une patate chaude, qui a finalement été avalée aujourd’hui.

Le PDG Lorin Parys avait initialement mis sur la table un format compliqué, mais lors d’une première réunion, il est vite devenu clair qu’il n’y avait pas de terrain fertile pour cela.

Lors de l’Assemblée générale, Parys a donc proposé aujourd’hui une version amendée, qui a été approuvée à la majorité des deux tiers.

A quoi ressemblera la Jupiler Pro League ?

A partir de la saison 2023-2024, nous passerons à nouveau de 18 à 16 équipes en 1ère classe A. Il y aura donc 3 descendants et 1 doctorant de 1B la saison prochaine.

Après cela, le football est rejoué selon l ‘«ancien» système, dans lequel Play-off I se compose de 6 clubs qui commencent leur compétition séparée avec la moitié des points de la compétition régulière.

Play-off II est également relancé, pour les numéros 7 à 12. Ils débutent également leur compétition après que les points aient été divisés par deux.

Enfin, les 4 dernières équipes jouent en séries éliminatoires pour déterminer qui tombe en 1B. Les 2 équipes qui terminent dernières dans ce classement tomberont de toute façon. Une 3ème équipe peut aussi chuter, mais pour cela un barrage avec le numéro 3 de 1B est nécessaire.

A quoi ressemblera la deuxième division ?

16 équipes jouent dans la deuxième division, dont un certain nombre d’équipes U23. ça commence
avec une compétition régulière composée de 30 jours de match.

Les 2 équipes les mieux classées après la fin de la saison régulière accèdent directement à la Jupiler Pro League.

Les numéros 3 à 6 jouent toujours les play-offs selon un système à élimination directe. Le vainqueur de celui-ci se qualifie pour un match de barrage contre le deuxième des play-downs de la Jupiler Pro League.

Parys : « Renouveler les fondations du football professionnel »

Le PDG Lorin Parys est satisfait du nouveau format du concours.

« Les clubs de la Pro League ont donné aujourd’hui leur aval à une vision forte de l’avenir avec une compétition renouvelée, un modèle de gouvernance moderne et l’obligation pour chacun de nos clubs d’assumer sa responsabilité sociale dans les domaines de la jeunesse, du football féminin et du football G. . »

« Nous construisons une deuxième division à part entière avec plus d’opportunités de promotion. »

« De plus, nous introduisons des critères stricts pour mener une politique financièrement viable et nous professionnalisons notre secteur avec la création d’un institut de formation. »

« Avec cela, nous renouvelons les fondations du football professionnel et nous nous préparons aux défis de demain. »