« Inter-Lukaku: ci siamo »: percée dans le retour de Romelu Lukaku à l’Inter | série A


« Arriva Lukaku » et « Inter-Lukaku : ci siamo » : La Gazzetta dello Sport ne laisse aucun doute là-dessus. Romelu Lukaku revient dans le club avec lequel il a remporté le championnat national en 2021.

L’été dernier, Lukaku a déménagé pour 115 millions d’euros à Chelsea, le club de son cœur (de garçons), la chérie d’enfance à laquelle il voulait donner une autre chance.

Mais pour Lukaku, ce n’était pas une réunion heureuse à la fin et le mal du pays le ramène dans les bras de l’Inter.

Chelsea ne garde plus la jambe raide, mais veut du beurre sur le poisson. Et c’est là que le bât blesse, car l’Inter atteint ses limites financières. C’est pourquoi il avait vendu Lukaku l’été dernier.

Mais selon La Gazzetta dello Sport, une étape importante a été franchie hier. « L’Inter et Chelsea se sont assis à la même table pour la première fois, bien que numériquement », écrit le journal rose.

« La vidéoconférence a abordé la phase 2, la plus délicate. L’Inter était représenté par le PDG Beppe Marotta, Lukaku par l’avocat Sébastien Ledure et Chelsea par le nouveau propriétaire Todd Boehly. »

« C’était la première fois que tous les acteurs principaux étaient sur le terrain en même temps », a cligné La Gazzetta.

Bien que le prix devra bien sûr encore être négocié. L’Inter veut d’abord embaucher Lukaku pour 5 millions d’euros et souhaiterait porter l’offre à 10 millions d’euros, mais Chelsea table sur un montant plus élevé : 15 millions d’euros.

On pense que les meilleurs clubs se croiseront quelque part en cours de route, avec ou sans un autre joueur de l’Inter comme petit changement.

Il ne devrait cependant pas s’agir d’un véritable feuilleton, car l’Inter et Lukaku bénéficient d’un achèvement avant la fin de ce mois. Les parties pourraient alors encore bénéficier du régime fiscal italien favorable (qui deviendra moins attractif à partir du 1er juillet).