joueurs d’Anderlecht remarquablement critiques malgré la victoire : « Tout s’est mal passé » | Ligue de conférence


« Les chiffres ne reflètent pas bien le jeu », a réagi Hendrik Van Crombrugge après le match. « La première mi-temps a été plutôt dramatique à très dramatique. Tout s’est mal passé qui pourrait mal tourner. »

Le capitaine n’était pas content de son équipe: « Si certains accords sont pris à l’avance, mais que personne ne les suit, alors les choses tournent mal. Vous pouvez techniquement avoir une journée moindre, mais l’intensité doit toujours être là. »

« L’entraîneur avait dit à la mi-temps que quelque chose devait changer et que si les joueurs ne le faisaient pas, il le ferait. Heureusement, le triple remplacement a bien fonctionné. »

La star Fabio Silva n’était pas non plus satisfaite des 45 premières minutes de ses coéquipiers. « Il n’y avait pas assez de passion en première mi-temps. Nous devons toujours montrer l’ambition de gagner. En seconde mi-temps, j’ai essayé d’apporter plus d’énergie sur le terrain. »

L’entraîneur Felice Mazzu a fait écho aux critiques de ses joueurs : « Je n’ai vraiment pas aimé la première mi-temps. Je peux comprendre que ce n’est pas facile pour des gars qui jouent moins de se montrer dans ce match, mais la mentalité et l’engagement doivent toujours être là. est une tache sur cette victoire. »

L’adversaire d’Anderlecht lors du dernier tour préliminaire de la Conference League sera les Young Boys Bern. Mazzu se méfie du top club suisse. « Ce que je sais de Berne? Que l’année dernière, ils ont pris cinq points en phase de groupes de la Ligue des champions et ont battu Manchester United », a-t-il réagi catégoriquement.

Le capitaine Van Crombrugge n’a pas encore reçu beaucoup d’informations sur le prochain adversaire européen. « Je peux difficilement estimer nos chances. Tout ce que je sais, c’est qu’ils jouent sur du gazon artificiel. Heureusement, nous pouvons nous entraîner à Saint-Trond dimanche dans la compétition. »