Joueurs suédois méfiants face aux Flames : « La Belgique vraiment surprise » | Championnat d’Europe de football féminin 2022


Après le match gagné face à l’Italie, les Red Flames se retrouvent face à un gros adversaire. Les Suédoises ont terminé premières de leur groupe (y compris les Pays-Bas) et sont une redoutable adversaire.

Il n’est certainement pas question de sous-estimer les Suédois.

« Pour ma part, je pense qu’il est très difficile de sous-estimer son adversaire quand on est en quart de finale », a déclaré Fridolina Rolfö, l’un des piliers de l’équipe, lors d’un point presse pour l’équipe suédoise.

« Il n’y a plus de mauvaises équipes et la Belgique a vraiment surpris. Ils n’étaient pas dans un groupe simple et ont quand même réussi à terminer deuxièmes. »

La défenseure Magdalena Eriksson a suivi le match décisif des Red Flames contre l’Italie lundi soir.

« J’ai été très impressionné par la Belgique. Ils ont fait un très bon match contre l’Italie », a déclaré le joueur de Chelsea, 28 ans, qui a également fait l’éloge du staff technique des Flames.

« Cela ressemble à une équipe très bien entraînée. Ils ont joué comme une seule équipe et vous pouviez clairement voir qu’il y avait une idée claire derrière leur façon de jouer. J’ai pensé que c’était formidable de les voir même contre une équipe mieux placée comme l’Italie. ont eu leur propre idée et y sont allés. »

Hedvig Lindahl, la gardienne suédoise qui a défendu les couleurs de son pays 191 fois, réalise également que la Belgique ne sera pas une bouchée de pain.

« La Belgique a obtenu de bons résultats ici au Championnat d’Europe, comme une victoire contre l’Italie et une défaite de peu contre la France. Je m’attends à un match passionnant vendredi. »