La ligue professionnelle suisse inflige une amende à un joueur qui utilise « gay » comme une insulte « effrontée » | Football étranger


Après le match perdu à Saint-Gall (1-4) le 13 août, Müller a fait part de sa frustration envers ses défenseurs. « Dieses schwule Weggedrehe geht mir tierisch auf den Sack. » Il en avait vraiment marre qu’ils se détournent et l’a étiqueté « schwul » : cet adjectif allemand signifie « homosexuel ».

L’instance disciplinaire de la ligue n’a pas voulu suspendre le gardien de but, estimant que les propos avaient été tenus à la légère, mais qu’ils n’étaient pas destinés à être homophobes.

Les joueurs et le club se sont rapidement excusés sur les réseaux sociaux, mais la ligue a quand même ouvert un dossier.

La déclaration de Müller ne visait pas un joueur, un arbitre ou un spectateur dans le stade, a indiqué la ligue, « mais a plutôt exprimé sa frustration » face au travail défensif inadéquat de ses coéquipiers.

Lucerne a accepté la punition.