L’Angleterre, championne d’Europe, poursuit également sa séquence de victoires contre le champion du monde, les États-Unis | le foot


Les Lionnes ont joué pour la première fois dans un stade bondé de Wembley, où elles ont remporté le Championnat d’Europe dans leur propre pays le 31 juillet. Ils ont battu l’Allemagne 2-1 en finale.

Le public local a donné des ailes à l’Angleterre en première mi-temps. Lauren Hemp, l’ailier de Manchester City, a pu ouvrir le score face au champion du monde après 10 minutes.

Les États-Unis n’ont pas baissé les bras : Sophia Smith a égalisé peu de temps après. Mais après l’intervention de la VAR, l’Angleterre a été autorisée à entrer dans les vestiaires avec une avance : Georgia Stanway a visé le penalty.

L’Angleterre a également remporté cette victoire sur la ligne, bien qu’elle ait réussi à s’en sortir deux fois plus indemne. L’égalisation américaine a été refusée pour hors-jeu très étroit et un penalty a été rappelé par le VAR.

Ce n’est que la 3e fois en 11 matchs que l’Angleterre peut battre les États-Unis. La sélectionneuse nationale néerlandaise Sarina Wiegman est désormais sur une série de 23 matchs sans défaite. Pour Team USA, une série de 21 victoires a pris fin.