Le patron de l’arbitre David Elleray démissionne de la fédération belge | le foot


Elleray est active en tant que conseillère auprès de la KBVB depuis décembre 2018 pour élever le niveau de l’arbitrage belge. Quelques mois plus tard, il devient président de la nouvelle structure qui se veut plus professionnalisante.

Elleray a passé beaucoup de temps en Afrique du Sud pendant la pandémie de corona. Il y a construit une maison. « Parce que je passe maintenant plus de temps en Afrique du Sud qu’au Royaume-Uni et que j’exige à nouveau une présence physique au travail, j’ai reconsidéré mes engagements internationaux, en particulier ceux qui m’obligeaient à assister régulièrement à des réunions, des cours d’arbitrage et des matchs. »

« J’en suis venu à la conclusion que je ne pourrais pas me rendre assez souvent en Belgique pour remplir ma fonction de manière professionnelle », a déclaré Elleray, qui a lui-même été arbitre en Premier League pendant de nombreuses années.

« C’est donc avec une grande tristesse que j’ai décidé de démissionner de mon poste. J’ai été honoré d’initier la restructuration et la croissance de l’arbitrage belge et aussi de contribuer à la mise en place d’un Département de l’arbitrage professionnel (PRD) qui fonctionne bien et est très actif. . »

« Les progrès significatifs des performances sur et en dehors du terrain sont le résultat du dévouement de nombreuses personnes ; cette progression est très prometteuse pour l’avenir, tout comme la réputation internationale croissante des arbitres belges. »

« Je félicite tous les officiels de match et toutes les personnes qui les guident et travaillent avec eux et les remercie pour leur attitude professionnelle et leur amitié. Je continuerai à suivre de près l’arbitrage belge et je souhaite le meilleur à tous les employés de la RBFA pour l’avenir. »

Le PDG Peter Bossaert de la KBVB dit au revoir à Elleray : « Les arbitres belges ont fait de grands progrès sous la direction de David et réduisent l’écart avec les meilleurs pays européens. »

« Je suis vraiment reconnaissant à David pour ce qu’il a accompli. Bien sûr, il reste encore de nombreux défis pour l’arbitrage belge et nous continuerons à y travailler la saison prochaine. Je comprends parfaitement la décision de David et lui souhaite tout le meilleur en Afrique du Sud, un terre qui lui est très chère. »

Ces derniers mois, Elleray a été discréditée dans une enquête de la Fédération anglaise de football (FA) sur des déclarations intimidantes et racistes de 2014, en tant que membre de la FA. Il a donc été mis en disponibilité en mars.

En fin de compte, il n’y a pas eu de sanction par la FA en raison d’un manque de preuves, mais certaines recommandations du rapport d’enquête seraient mises en œuvre.

La Football Association entame le processus pour trouver un successeur à la tête du Conseil d’arbitrage professionnel.