Les flammes changent d’orientation après une défaite « douloureuse »: « Obligés à notre position de battre l’Arménie » | football féminin


Les Red Flames sont quant à eux arrivés sains et saufs à Erevan pour le match face à l’Arménie demain soir (18h30). Là, ils veulent s’assurer un billet pour le barrage de la Coupe du monde. L’Arménie est fondamentalement une bouchée pour les Flames, au match aller les Belges ont mangé leur adversaire avec la peau et les cheveux (19-0).

J’ai toujours hâte de voir comment les Flames se présenteront. La défaite face à la Norvège vendredi dernier n’est pas encore complètement digérée. « Ça fait toujours mal », déclare l’entraîneur national Ives Serneels.

La Belgique a bien joué et a eu beaucoup d’occasions, mais n’a pu convertir aucune tentative. « On a parfois envie de le faire un peu trop gentiment autour des seize mètres. Il faut devenir plus efficace », explique Serneels.

« Nous devons être vifs contre l’Arménie dès la première minute. Ensuite, vous savez que normalement vous devriez pouvoir marquer quelques buts ici. Je veux aussi que nous restions concentrés pendant quatre-vingt-dix minutes. Nous voulons obtenir un bon résultat avec une tête fraîche. »

La chaleur à Erevan est peut-être le plus gros adversaire à ce jour. La température est actuellement de 34°C. Les Flames ont tenté de s’habituer aux conditions lors d’un premier entraînement sur le sol arménien.

« Il fait assez chaud ici », souffle la milieu de terrain Justine Vanhaevermaet. « Mais nous sommes ici depuis deux jours maintenant, donc la chaleur ne devrait pas être une excuse. »

Elle est aussi déçue après la défaite face à la Norvège. « Nous avons fait un très bon match, mais nous avons manqué d’efficacité. Pourtant, nous avons prouvé que nous pouvions apporter quelque chose de bien sur le tapis contre un pays de haut niveau. Cela donne de la confiance. »

Le match contre l’Arménie sera complètement différent. Vanhaevermaet le sait également : « Je suppose que nous aurons beaucoup d’occasions demain. Nous devons à notre stand de prendre les trois points ici et de préférence d’en marquer le plus possible. »