Les visages déçus de KVM et Zulte Waregem, Union et Beerschot sont satisfaits du nouveau format | Jupiler Pro League


Le nouveau format de compétition n’est pas reçu partout avec le même enthousiasme. Le KV Mechelen et Zulte Waregem ont montré leur déception sur leurs visages. Nous avons recueilli des réactions positives de Walter Damen (Beerschot) et Philippe Bormans (Union).

Surtout le fait qu’à partir de la saison 2023-2024, plus d’équipes (2 ou 3) peuvent être reléguées de la Jupiler Pro League que ce n’est le cas actuellement, a provoqué un sentiment décevant au KV Mechelen et Zulte Waregem.

« Le changement provoque toujours une certaine déception », répond Walter Damen van Beerschot. « En tout cas, nous sommes satisfaits du nouveau format. »

« Les équipes qui descendent dans une classe inférieure ont désormais la possibilité de remonter. Je pense que c’est un exercice très équilibré. »

C’est un bon pas en avant pour 1B

Philippe Bormans (PDG d’Union)

Ils sont également ravis chez Union que les équipes 1B aient de meilleures chances d’être promues en 1A dans le nouveau format.

« Il y a quelques années, il n’y avait qu’un seul élévateur de 1B. Nous avons alors supplié d’avoir plus de chance de nous mesurer aux équipes 1A », explique Philippe Bormans (CEO d’Union).

« Il y a deux ans, notre demande a été entendue avec l’intégration d’un élévateur supplémentaire possible dans un tour final. Aujourd’hui, il a été décidé qu’une équipe supplémentaire serait désormais ajoutée. C’est un bon pas en avant pour 1B. »

« Que les équipes 1A pensent maintenant qu’il y a plus de chances de relégation? C’est vrai. Mais le football consiste à être le meilleur et les équipes 1B devraient avoir la possibilité de passer à 1A. »