L’interdiction des stades est désormais également possible au Royaume-Uni après la haine en ligne | le foot


Les « fans de football » qui se livrent à des discours de haine en ligne peuvent désormais également faire face à une interdiction de stade au Royaume-Uni pour ce comportement. Espérons que cela incitera les fans à réfléchir à deux fois avant de publier des choses offensantes sur les réseaux sociaux ou les sites Web.

Vous souvenez-vous des chamailleries inacceptables que les internationaux anglais Bukayo Saka, Jadon Sancho et Raheem Sterling ont subies après leur penalty raté lors de la finale du Championnat d’Europe contre l’Italie l’été dernier ?

Ce que certaines personnes ont écrit sur les réseaux sociaux était inacceptable. La haine en ligne était déjà punissable, mais refuser à quelqu’un l’accès à un stade n’était pas encore possible. Cela a maintenant changé. Cela a été annoncé par le tribunal du Royaume-Uni.

Le procureur britannique a déclaré que la haine en ligne dans et autour du football est un problème croissant. « La nouvelle législation nous permet d’intervenir contre le racisme et la haine sur internet. »

Jusqu’à présent, les personnes au Royaume-Uni ne pouvaient être bannies des stades que si elles commettaient des violences verbales ou physiques « en personne ».