Quoi et où manger à Lausanne


cuisine lausannoise

Lausanne est l’une des villes les plus importantes de Suisse, ainsi que Zurich et Genève, et son bel emplacement surplombant le lac Léman en font une destination très populaire pour les voyageurs exigeants. Après avoir visité les grandes capitales européennes, arriver à Lausanne permet de saisir les nuances de la vie suisse. Lausanne est un véritable paradis, où vous pourrez vous détendre à bord, vous promener tranquillement dans le centre ou déguster des spécialités traditionnelles ou explorer des innovations culinaires. Car même la tradition gastronomique locale fait référence aux merveilles offertes par le territoire, garantissant des matières premières de la plus haute qualité et une carte plutôt variée. Découvrons donc quels sont les plats principaux et quelques adresses vraiment savoureuses.

Voici ce que vous trouverez dans cet article

# Brasserie de Montbenon, Pour ceux qui nourrissent les yeux et le palais

C’est l’une des plus belles terrasses de Lausanne. Il offre une vue splendide sur les Alpes et le lac Léman et s’ouvre sur un magnifique parc en toute saison. La Brasserie Art Nouveau du Casino de Montbenon, qui abrite également les cinématiques, possède de larges baies vitrées ouvertes sur l’extérieur qui nourrissent l’esprit avant de nourrir le corps. Puis, d’un seul souffle, il balaie toutes les critiques de la mauvaise cuisine suisse, qui, contaminée de notes méditerranéennes et françaises, devient excellente.

Entrer dans la Brasserie de Montbenon, c’est comme entrer dans un théâtre imposant, et les propriétaires actuels ont fait un travail fantastique en combinant le style du passé, par exemple chaque table est différente de l’autre, les chaises aussi, et les objets design modernes. De plus, le menu propose une liste bien organisée de plats qui changent souvent la tradition et l’innovation. Mes préférés étaient le poulet cordon bleu et le volevant aux champignons ; des noms de la vieille France mais aux goûts renouvelés et surfins. La carte des boissons propose également une grande variété de vins suisses et internationaux, des sirops maison, du kombucha, des jus artisanaux, des limonades et des bières, mais aussi des cocktails avec ou sans alcool.

# La Pinte Besson, tradition gustative

Ouvert en 1780, la Pinte Besson est un bistrot historique, en centre-ville, qui tant pour son diplôme et son ancienneté que pour le lien social et l’esprit de tradition qui se perpétue doit être un incontournable d’un voyage à Lausanne. Sous la voûte de pierres noircies, vous pourrez vous mêler aux habitués pour déguster le large choix de vins locaux et déguster les spécialités de la maison : fondue, croutas au fromage et rösti.

Bleu Lézard fondé en 1992, est un bistrot d’art devenu une institution lausannoise de jour comme de nuit; du petit déjeuner au déjeuner il propose des plats traditionnels, des tartares de viande ou de poisson et des burgers gourmands, dans le petit diner s’ouvre la cave souterraine qui devient un lieu de rencontres éclectiques et intéressantes, accueillantes et inimitables.

Surtout le week-end, lorsque les habitants et les voyageurs l’animent, il devient encore plus vivant et surprenant, enrichissant les palais avec des goûts intéressants et non conventionnels.


# La Chocolatière, ne jamais lâcher le chocolat

La Suisse et le chocolat est une combinaison qui n’a pas besoin d’être présentée. Aussi à Lausanne. De nombreuses chocolateries animent la ville et proposent de délicieuses gourmandises aux palais les plus raffinés. La Chocolatière depuis 1970 propose des chocolats et pralinés traditionnels. Mercedes Assal la gère depuis trois ans, visant l’excellence tant dans la qualité des produits que dans les techniques de transformation. Ici, vous pourrez également déguster un excellent chocolat chaud, différent du nôtre beaucoup plus liquide, à base d’eau et plein de bulles savoureuses qui chatouillent le palais.

La capitale du canton de Vaud est également attentive aux nouvelles tendances en matière de gastronomie et nombreux sont les lieux à la mode dans la ville. Parmi ceux-ci le plus branché est certainement Eat Me qui propose des plats du monde entier dans un seul menu. De petites dégustations allant de l’Europe à l’Asie, en passant par les Amériques et l’Afrique pour proposer de grands classiques. Certes intéressant à essayer pour les menus continentaux, pour les cocktails du plus haut niveau, mais les saveurs s’éloignent trop de celles d’origine. Sûrement que les experts de la jeune modiva lausannoise vous conseilleront, faites attention à cette petite limite.


# TOM Café, brunch olympique

A l’étage du Musée Olympique, au bord du lac à Ouchy, se trouve le restaurant qui a trois grandes particularités ; de grandes baies vitrées qui s’ouvrent sur le lac, des décorations qui rappellent les sports olympiques et un brunch du plus haut niveau, en quantité, mais surtout en qualité. C’est donc un lieu privilégié, où l’on peut se restaurer agréablement, avec la règle olympique du partage, entouré d’un jardin verdoyant, du ciel et de l’eau du lac. Pour le brunch on passe des classiques, pancakes, œufs brouillés et bacon à une riche variété de poissons, viandes et légumes de toutes sortes. Il arrivera qu’aux deuxième et troisième tours vous trouverez des aliments et des préparations différentes des précédentes et toutes vraiment savoureuses. Enfin, l’espace dédié aux desserts propose des mini gâteaux et des dégustations en tout genre.