Racing Genk surplombe Courtrai pour les siens grâce à 2 buts de Paul Onuachu | Jupiler Pro League 2022/2023


Après une victoire fulgurante contre le leader anversois le week-end dernier, le KV Courtrai a pu se mesurer cet après-midi avec le numéro 2, Genk.

Il est vite devenu clair que cela n’allait pas être une tâche facile pour les visiteurs. Les troupes de Wouter Vrancken ont immédiatement pris les choses en main et ont posé sur le tapis un football dynamique et dominant. Beaucoup d’occasions ont été manquées, mais 10 minutes avant la mi-temps, l’avance bien méritée est apparue au tableau. Un coup franc de Trésor était parfaitement dirigé par Onuachu.

Courtrai n’a pas été impliqué et a plongé dans la pause sans pouvoir marquer le moindre but.

En seconde période, Genk garde le contrôle du match, mais l’équipe ne parvient pas à porter le coup fatal.

Après une heure de jeu, Selemani a rééquilibré le match après avoir soigneusement peint un coup franc dans la lucarne. Tout à refaire pour Genk.

La pression persistante de l’équipe à domicile a finalement abouti à l’avance méritée. Le remplaçant Nemeth s’est dirigé vers le bras de D’Haene et le ballon a touché l’endroit.

Onuachu a signé pour son deuxième de l’après-midi. Bilan final : 2-1.

Paul Onuachu (Genk) : « Je suis satisfait. Nous avons joué du bon football toute la saison et je suis évidemment satisfait de ces deux buts. Ce n’est jamais facile de finir ces matchs, car nous jouons contre des équipes fortes qui jouent souvent dans un bloc bas. »

Kristof D’Haene (Courtrai): « Nous n’étions nulle part en première mi-temps, mais après la pause, nous avons montré que nous étions une assez bonne équipe qui se construit. Je pense que cette phase de pénalité est ridicule, mais cela fait partie du football, sûrement? Nous devons construire là-dessus deuxième mi-temps et regarde le derby le week-end prochain. »

Adnan Custovic (entraîneur Courtrai): «Nous avons joué contre une équipe très forte aujourd’hui, nous l’avons certainement remarqué en première mi-temps. J’ai vu une bonne réaction en deuxième mi-temps et c’est bien sûr dommage que vous obteniez toujours ce penalty. Je pense que cette décision est discutable, car ils vont dans les airs en duel. Dans l’ensemble, Genk est le vainqueur mérité. »

Wouter Vrancken (entraîneur Genk): « Nous méritions de gagner aujourd’hui. Nous avons été très dominants en première mi-temps et nous n’avons qu’à marquer plus. Après le but encaissé, nous avons également montré la volonté de chercher à nouveau un but. Au final, c’est dommage que nous ayons Je dois terminer avec un penalty, mais nous méritions de gagner. Après le début de la saison, je suis juste très fier de mes garçons. Ils montrent la bonne mentalité.