Records, points et centimes : pourquoi le Club de Bruges doit encore aller jusqu’au bout | Ligue des champions


Le Club de Bruges est déjà certain de la qualification pour les 1/8e de finale de la Ligue des champions. Pourtant, il est préférable d’aller à plein régime lors de ses deux derniers matches de groupe. Alors, pour quoi exactement le Club joue-t-il ? Un aperçu.

Victoire de groupe et tirage plus favorable

Le Club de Bruges peut devenir la deuxième équipe belge à remporter un groupe en Ligue des champions depuis sa fondation en 1992. Seul Anderlecht les a déjà remportés lors de la saison 2000-2001.

Il ne s’agit pas seulement du prestige d’une victoire de groupe – en soi un exploit impressionnant pour une équipe belge -, mais aussi du tirage au sort des 1/8e de finale. En tant que vainqueur de groupe, le Club y est tête de série et évite probablement les meilleurs joueurs comme Manchester City, le Bayern Munich et le Real Madrid.

(lire sous la photo)

A la chasse aux records ?

La belle campagne CL du Club de Bruges peut obtenir une place encore meilleure dans les livres d’histoire. En tout cas, ce n’est que la troisième équipe belge qui survit à la phase de poules du bal des champions, après Anderlecht et AA Gent.

Les Violet & Blanc ont remporté leur groupe avec 12 points, les Buffalos ont terminé deuxièmes avec 10 points. Le Club est déjà sur ce chiffre, mais il peut encore égaler voire améliorer les 12 points d’Anderlecht. Le record belge de points en phase de groupes est donc en jeu.

De plus, le Club de Bruges pourrait devenir la seule équipe du pot 4 – hors grands pays – à remporter son groupe depuis l’Apoel Nicosie en 2011-2012. Entre les deux, Malaga et RB Leipzig l’ont également fait, mais ils font partie des 5 meilleurs pays.

Mais cela pourrait être encore plus difficile.

Simon Mignolet a déjà stupéfié le monde avec sa brillante performance au plus haut niveau cette saison. Le gardien de but, et par extension tout le Club de Bruges, peut marquer encore plus haut et se retrouver au sommet de l’histoire de CL.

Jamais auparavant une équipe n’avait réussi à garder une cage inviolée lors de ses six matches de groupe.

Le record du plus petit nombre de buts encaissés en phase de groupes est partagé par les dix meilleurs clubs et s’élève à un but contre. Le Club de Bruges peut se classer parmi, entre autres, Barcelone, Manchester United et Liverpool.

Pas une mauvaise compagnie pour être la prochaine dans les livres d’histoire, non ?

Si Simon Mignolet n’encaisse plus le moindre but, il peut vraiment se taper sur la poitrine. Ensuite, tous ces grands noms sont effacés des livres d’un seul coup et le seul détenteur du record s’appelle le Club de Bruges.

Il y a donc certainement encore quelque chose en jeu dans les prochains matchs de la Ligue des champions.

Accumulez des points pour le coefficient

La place primordiale de notre pays dans le classement des coefficients est bien sûr aussi un facteur. Le Club a déjà récolté 3 200 points cette saison et peut en ajouter 0,600 par victoire ou 0,200 par match nul. Au total, il peut donc encore offrir un éventuel bonus de 1 200 points.

Avec cela, la Belgique ferait un grand pas vers la huitième place de l’Ecosse dans le classement. Et donc aussi un pas vers de meilleurs billets européens à l’avenir.

Le club peut également collecter des points importants pour son propre coefficient de club. A l’avenir tire un atout important pour être placé dans des pots plus élevés.

Alimenter la caisse enregistreuse

Dernier point mais non le moindre : les centimes. Le prize money du Club de Bruges cette saison est déjà vertigineux et il reste encore beaucoup d’argent de poche à ajouter. Pour chaque match gagné en phase de groupes, l’UEFA dépose 2,8 millions d’euros sur le compte, avec un tirage de 930 000 euros.

Pour être clair, il n’y a pas de supplément financier attaché au bénéfice du groupe lui-même. Mais le Club ne peut gagner plus de 5 millions d’euros qu’avec les deux matches de groupe restants. Cela en vaut la peine bien sûr.