Selon l’UEFA, Anderlecht n’a pas ses comptes en ordre et risque une amende de 100 000 euros | le foot


Anderlecht peut encore éviter cette amende par souci de clarté, mais le club doit alors encore apporter le résultat d’équilibre total du club pour les exercices 2019, 2020, 2021 et 2022 conformément aux exigences de l’UEFA.

Anvers s’est de nouveau fait taper sur les doigts par l’UEFA. Le leader de notre compétition belge sera contrôlé afin qu’il respecte désormais correctement les règles en matière de fair-play financier.

L’UEFA a également conclu un accord de plusieurs millions avec plusieurs grands clubs européens, dont le PSG et la Juventus, pour violation des accords financiers.

Le PSG devra dans un premier temps verser 10 millions d’euros, mais cela peut monter à pas moins de 65 millions d’euros en cas de nouvelles infractions.

De plus, les meilleurs clubs italiens peuvent également s’attendre à une lourde amende car ils n’ont pas atteint le seuil de rentabilité. L’AS Roma doit débourser 5 millions d’euros, l’Inter 4, la Juventus 3,5 et Milan 2.

Si ces clubs n’atteignent pas les nouveaux objectifs des plans de relance élaborés pour eux, ces montants peuvent également augmenter dans les années à venir.

Enfin, il est aussi frappant que tous les clubs espagnols et anglais échappent à la danse. Une attention particulière a été portée à Manchester City, Chelsea et le FC Barcelone, mais l’UEFA a conclu que ces clubs avaient respecté le principe du seuil de rentabilité.