Sonck à propos du nouvel entraîneur de l’Union : « Geraerts est très humain, c’est un énorme surplus » | Jupiler Pro League


Wesley Sonck et Karel Geraerts ont joué ensemble pendant plusieurs années au Club de Bruges et en équipe nationale. « Cela ne me surprend pas que de nombreux entraîneurs principaux aient émergé de ma période au Club de Bruges », ouvre Sonck.

Il fait référence à Philippe Clement, Carl Hoefkens, Ivan Leko et maintenant aussi Karel Geraerts. « Certains joueurs voient immédiatement qu’ils peuvent devenir entraîneur. Tous ces gars avaient l’habitude de réfléchir tactiquement et dégageaient une sorte de leadership. »

« Clement, Hoefkens et Karel sont aussi tous des travailleurs. Tout ce qu’ils font, ils le font à 100 % », déclare Sonck.

Geraerts doit remplir les grandes chaussures de Felice Mazzu à Union. « Est-ce que ce n’est pas un cadeau empoisonné ? Je ne pense pas, Union se rendra également compte que c’était une saison unique et qu’ils doivent ajuster les objectifs l’année prochaine. Je suppose que ces questions ont été discutées en interne », déclare Sonck.

Selon Sonck, la plus grande qualité de Geraerts est sa communication avec les joueurs : « Karel est très humain et s’entend bien avec les joueurs. C’est un énorme surplus ces jours-ci. Si vous pouvez ajouter un bagage tactique à cela, vous pouvez aller un long chemin. » . »

« Je n’ai jamais connu Karel en tant qu’entraîneur, mais j’avais le sentiment que Mazzu l’écoutait quand Geraerts sortait du banc pour dire quelque chose. C’est un signe qu’il a aussi des idées tactiques intéressantes », explique Sonck.

Sonck ne peut pas prédire comment ces idées se manifesteront. « Il l’abordera à sa manière, approchera les joueurs très individuellement. Le système auquel il jouera dépendra donc aussi des joueurs qui seront là. »

« En tout cas, il y a de la qualité chez Union, donc c’est agréable de travailler avec Karel », conclut Sonck.